Se connecter

Connexion

Remise des diplômes Chargés de projets E-Tourisme
© OTB - Offices de Tourisme de Bretagne
Groupe de travail E-breizh Connexion OTB
© OTB - Offices de Tourisme de Bretagne
Assemblée Générale OTB 2018 - Couvent des Jacobins Rennes
© OTB - Offices de Tourisme de Bretagne
Journée Technique Tourisme et Handicap - mars 2018 Pontivy
© OTB - Offices de Tourisme de Bretagne
Formation Rédaction Web - mars 2018
© OTB - Offices de Tourisme de Bretagne
vendredi, 29 juin 2018

Google Maps : l'API devient payante !

Google Maps : l'API devient payante !

 

L'annonce n’est pas passée inaperçue car Google Maps est utilisée dans une multitude d'applications et de sites web dont bien entendu les sites d’offices de tourisme. Google Maps est devenue quasi incontournable.

Devant toutes les questions que cela suscite, j’ai demandé à Philippe NOURY Webmaster technique du CRT de nous décrypter les impacts de cette évolution tarifaire.

 

 

Philippe, peux-tu nous décrire le contexte en quelques mots ?

"Google a développé Google Maps en version gratuite, Google est entré dans les usages et aujourd’hui tout le monde l’utilise. Mais depuis début mai Google a annoncé que le service allait devenir payant."

 

Qu’est ce qui est devenu payant précisément ?

"Ce sont les sollicitations de l’API qui sont payantes."

 

Qu’est-ce qu’une sollicitation API ?

"Par exemple l’affichage de la carte sur un site est une sollicitation de l’API.

Au-delà de 28 000/mois les sollicitations deviennent payantes."

 

Quelle est l’échéance de ces nouvelles règles ?

"La mise en application de la nouvelle grille tarifaire de Google est le 16 juillet. Toutefois on ne sait pas vraiment ce qui se passera après ce délai pour les personnes n’étant pas dans les règles."

 

Comment savoir le nombre de requêtes faites à Google Maps sur mon site ?

"Google propose une console qui permet de comptabiliser le nombre de sollicitations API

Cette console c’est Google cloud platform.

La démarche : aller sur la google platform et créer sa clé API (il est nécessaire d’avoir une carte de crédit pour le faire ou un code IBAN).

Un « petit truc » pour limiter les débits tout en se laissant du temps pour évaluer sa « consommation » : Utiliser une carte de crédit virtuelle avec un montant précis pour limiter les montants débités par Google et pour pouvoir jauger le nombre de sollicitations de l’API sur mon site. 50/100€ peuvent suffire pour faire le point à la fin de l’année."

 

Comment mon prestataire web peut m’aider ?

"Si vous n’avez pas les éléments, il est préférable de passer par votre prestataire pour avoir la clé API et évaluer le nombre de sollicitations."

 

Je suis un Office de tourisme et je n’ai pas de carte bancaire ? Y-a-t-il d’autres alternatives ?

"Face à ces évolutions tarifaires, certains prestataires web ont créé leur propre technologie pour pouvoir les mettre à disposition de leurs clients (via Open Street Map notamment) et proposent ainsi des solutions de cartographie (payantes). Il y a également des solutions cartographiques payantes comme mapbox, jawg, getwemap"

 

Merci Philippe de cet éclairage.

 Philippe Noury

Propos recueillis par Célia PODGORNIAK OTB 

 Plus d'informations sur les alternatives à Google Maps dans cet article du 20 juillet 2018 : http://www.etourisme.info/google-maps-payant-alternatives